Tu penses pouvoir porter tes talons toute la journée … lis quand même mes conseils

tal

Au quotidien, vous êtes plutôt du genre ballerines, baskets, derbys et compagnie. Des talons ? Vous en avez bien sûr, mais vous ne les sortez que pour les trèèès grandes occasions et vous les portez rarement plus de 2 heures d’affilée.Du coup, forcément, vous manquez cruellement d’entraînement. Alors pour être capable d’affronter en toute sérénité votre mariage journée + soirée, perchée sur les sandales/ escarpins de vos rêves, vous allez avoir besoin de petits conseils. On vous souffle ça, ni vu ni connu.

1. Shoppez votre paire en fin de journée. Pourquoi ? Vos pieds seront gonflés, exactement comme après avoir enchaîné la mairie, l’église et la longue séance photo. Un très bon repère.

2. Voyez grand. Prenez une demie pointure en plus pour être à l’aise.

3. Ne lésinez pas sur la qualité. Des matières souples comme le cuir vous assureront un confort sans pareil.

4. Ne dépassez pas les 10 cm. Seules les ceintures noires, 5ème dan en port de talons peuvent s’y risquer.

5. “Faites-les”, comme on dit dans le jargon. Marchez avec le plus souvent possible pour habituer votre pied à la chaussure et à sa cambrure. Chez vous, pour commencer puis sur des petits et des moyens trajets, en prenant bien soin de ne pas les salir. Collez-y vous au moins un mois à l’avance et ne les quittez plus la semaine précédant votre mariage.

6. Glissez-y une demi-semelle anti-chocs. C’est l’objet magique qui vous évitera la vilaine douleur de la voûte plantaire qu’on a toutes connues après des heures passées sur le dancefloor.

7. Investissez dans un stick anti-frottement que vous appliquerez partout sur vos petons. Hyper efficace pour éviter les ampoules tant redoutées.

8. Chouchoutez vos pieds la veille : poncez, limez, crémez et glissez-les dans des chaussettes toutes douces. Ils seront parés à encaisser la hauteur !

9. Le jour J : bougez vos orteils pour activer la circulation. Profitez des pauses retouches pour enlever vos chaussures et masser vos extrémités. Attention cependant à ne pas les retirer trop longtemps au risque de ne plus pouvoir les remettre…

10. Prévoyez un kit de survie : une trousse de secours remplie de pansements de compète, de cotons et d’une paire de rechange, plates évidemment. Non ce n’est pas de la triche, c’est juste au cas où, promis juré !

Bonus : on a déniché pour vous une mine d’or d’accessoires qui sauvent les pieds des coquettes : Lady’s secret.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s